• 5 coups de soleil augmenteraient de 80% les risques de mélanome

     

    5 coups de soleil augmenteraient de 80% les risques de mélanome

     

    5 coups de soleil augmenteraient de 80% les risques de mélanome

    S'exposer trop au soleil sans se protéger pendant la jeunesse augmenterait de 80% les risques de développer un cancer de la peau d'après les résultats d'une étude publiées dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention.

     

    Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital et de la Harvard Medical School ont évalué l'association entre un certain nombre de facteurs de risque potentiels et la probabilité de développer un cancer de la peau parmi une cohorte de 108 916 infirmières entre 1989-2009.

    Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital et de la Harvard Medical School ont évalué l'association entre un certain nombre de facteurs de risque potentiels et la probabilité de développer un cancer de la peau parmi une cohorte de 108 916 infirmières entre 1989-2009.

    Les participantes de l'étude ont rendu compte de plusieurs critères souvent estimés comme  facteurs de risque et rempli un questionnaire médical tous les deux ans pendant 20 ans.

    Les chercheurs ont donc analysé le lien entre le nombre de grains de beauté, les réactions au soleil durant l'enfance et l'adolescence, la couleur des cheveux, l'utilisation de cabines UV, les antécédents familiaux de mélanome, le tabagisme et la consommation d'alcool, l'indice de masse corporelle (IMC) et les niveaux d'activité physique, le travail de nuit, l'âge et la date de la ménopause et les risques d'être atteint d'un cancer de la peau. 

    « Peu d'études scientifiques prospectives ont examiné la relation entre l'exposition au soleil, d'autres facteurs de risque potentiels, et le risque de différents cancers de la peau (y compris le carcinome basocellulaire (BCC), le carcinome spinocellulaire (CSC), et le mélanome) simultanément»

    rappelle Abrar A. Qureshi, du département de médecine de la Harvard Medical School.

    Des résultats surprenants

    D'après les chiffres de cette étude, les femmes ayant subi 5 coups de soleil et plus, entre 15 et 20 ans, ont 80 % plus de risque de développer un mélanome, et 68% un carcinome basocellulaire développé et un carcinome épidermoïde développé.

    En revanche, les chercheurs ont constaté que l'exposition prolongée aux UV à l'âge adulte n'est pas associée au risque de mélanome même s'il double le risque de carcinome basocellulaire ou épidermoïde développé.

    «Le risque de mélanome est donc directement associé à l'exposition excessive au soleil en début de vie et 5 coups de soleil suffiraient à augmenter de 80 % ce risque » concluent les auteurs de cette étude.

    Ces résultats sont à mettre en perspective, car selon les chiffres de l'Institut de veille sanitaire (l'INVS), « 4,6 % des cas de mélanomes cutanés, soit 347 cas annuels, sont attribuables à l'utilisation des cabines de bronzage.

    Les femmes sont les plus nombreuses à supporter ce risque et représentent environ 76 % des cas.

    En supposant que les cas induits par les cabines de bronzage ont le même pronostic que ceux induits par les UV d'origine naturelle, nous estimons qu'entre 19 et 76 décès annuels sont attribuables à cette pratique ».

    http://roses1600.eklablog.com

    Source top santé du 05 Juin 2014 roses sérénité

     

     

    « Les disputes mauvaises pour la santé des femmes5 remèdes naturels pour soigner un zona »
    Delicious Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :